• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Libre parole à Francheville écologie

Libre parole à Francheville écologie

Pour la seconde fois, le groupe d’élus de Francheville au Cœur a la courtoisie de laisser cette tribune « libre » pour permettre à l’élu écologiste de s’exprimer.

Mais de quelle liberté s’agit-il, pour les élus de l’opposition que nous sommes ? La liberté de se taire quand le Maire, peu à l’aise dans les débats du Conseil municipal, nous coupe d’abord la parole, puis, à court d’argument, nous coupe le micro…

La liberté se voir confisquer ses questions écrites au Conseil municipal, notre premier magistrat invoquant un règlement intérieur qu’il foule aux pieds…

La liberté de subir systématiquement la censure de ses propos d’élu, sous prétexte qu’on articule pas comme il faut…

La liberté encore de se voir interdire depuis trois ans l’accès à cette tribune du Franch’Infos, en violant clairement les droits d’expression des élus.

Le Maire a-t-il tellement peur de la contradiction qu’il veut ainsi la faire taire ?

Respecte-t-il aussi peu les opinions de près de la moitié des électeurs, considérant que l’opposition, quand elle s’oppose, n’aurait rien d’intéressant à dire, et devrait donc être réduite au silence ?

Il y a dans notre pays des règles de droit qui garantissent la démocratie : la justice, saisie de ces comportements, aura à trancher. Il y a dans notre commune un nombre grandissant d’habitants qui s’interrogent sur la qualité des débats municipaux.

Le débat disparait à Francheville, l’opinion aura bientôt à sanctionner.

Cyril KRETZSCHMAR, Francheville Ecologie

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter