• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Irresponsables et isolés

Irresponsables et isolés

Vendredi 13 mars 2015, 20 heures, salle de Grézieu la Varenne.

Sur invitation d’ Alain BADOIL, nouveau Président du SAGYRC (Syndicat Intercommunal du Bassin de l’Yzeron), un très grand nombre d’élus de l’ensemble des communes du bassin versant de l’Yzeron, et plus particulièrement des communes de l’aval, se réunissent pour faire un point sur les travaux de sécurisation et de protection contre les crues de l’Yzeron et du Charbonnières .

Depuis plus de vingt ans, le SAGYRC a reçu pour mission d’étudier toutes les solutions afin de permettre de protéger les 3 000 habitants concernés par le risque inondation.

Des très nombreuses études réalisées par les techniciens du SAGYRC et des bureaux d’études, validées par l’Etat, il ressort que la seule solution pour protéger des crues centennales (crue ayant une probabilité de se produire chaque année de 1 sur 100) consiste, non seulement dans la réalisation de travaux d’aménagement et d’agrandissement du lit en aval (OULLINS, SAINTE FOY LES LYON, FRANCHEVILLE, TASSIN LA DEMI LUNE et CHARBONNIERES LES BAINS), mais dans la construction de deux retenues sèches (communément appelées « Barrages écrêteurs», sur Francheville et Tassin la Demi Lune.

Depuis 20 ans, l’ensemble des maires des 20 communes, agissant en élus responsables et solidaires, et notamment les Maires de Francheville et de Tassin la Demi-Lune, ont fait œuvre de pédagogie en expliquant à leurs citoyens, que malgré les nuisances environnementales durant les travaux ces barrages  sont complémentaires aux requalibrages.

L’enjeu d’aujourd’hui est d’obtenir des aménagements  pour permettre une insertion paysagère optimale desdits ouvrages.

Mais cela, c’était avant ……….., avant l’arrivée de Michel RANTONNET et de son équipe !

Michel RANTONNET et son adjoint à l’Urbanisme, Claude GOURRIER, ont cru bon de rappeler et de réitérer leur promesse électorale démagogique d’être contre le barrage ! avec, pour seul argument que la crue centennale était Virtuelle !!! (Les innombrables victimes des crues et leur famille apprécieront certainement !)

Tous les élus présents à cette réunion, tous les techniciens et le Président du SAGYRC, les représentants de l’Etat se sont unanimement inquiétés de cette position intenable.

François-Noel BUFFET, Sénateur Maire UMP d’OULLINS, membre du même parti que Michel RANTONNET a clôturé le débat en indiquant à l’encontre de Michel RANTONNET qu’en 20 ans, jamais aucun élu n’avait fait preuve d’une telle irresponsabilité, et qu’il était consterné par sa position.

Bruno RIVIER

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter