• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

En 2014, ils nous avaient promis…

En 2014, ils nous avaient promis…

En  2014, ils nous avaient promis :

–       «  de ne pas confisquer votre pouvoir d’achat »

–       «  de baisser la fiscalité communale »

–       «  de dépenser moins pour dépenser mieux »

    Fin 2015, nous constatons :

Une baisse de la taxe d’habitation de 2 € * par habitant en 2014, immédiatement corrigée par une hausse de la taxe foncière de 6 €*, par habitant et une nouvelle hausse équivalente pour 2015.

 

Une hausse de tous les tarifs municipaux de 2 % et en particuliers des services rendus aux enfants de nos écoles

Le passage au tarif maximum de ces services pour les enfants scolarisés à Francheville, dont les parents ne résident pas à Francheville.

A titre d’exemple : Une famille franchevilloise, avec des revenus moyens, ayant 2 enfants a pu constater :

–       Une baisse de 8 € de sa taxe d’habitation en 2014 puis une hausse de 20 € en 2015.

–       Une hausse de 24 € pour sa taxe foncière en 2014 et une nouvelle hausse de  24 € en 2015

–       Une hausse des tarifs municipaux de la cantine et de la garderie de  12€ par trimestre.

–       Au total c’est une augmentation de  72 €  en 2 ans

Vous avez été trompé par l’effet d’annonce de la baisse symbolique de la taxe d’habitation qui, en réalité ne fait que masquer une amputation de votre pouvoir d’achat par les nouveaux élus.

 

Maurice GUIBERT.

 

* source ministère des finances «  les comptes des communes »

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter