• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

A Francheville, le compte n’est pas bon!

A Francheville, le compte n’est pas bon!

 

Plus d’un an après les élections, il serait temps que les élus de Francheville Autrement travaillent pour  notre ville.
Leur seule ambition était de prendre le pouvoir pour démolir ce qui a permis le rayonnement de Francheville depuis 25 ans et faire des parkings.

En affirmant que « le jazz à Francheville coutait 300 000 €. », vous avez été trompés.

La régie culturelle dispose, en 2015, sensiblement du même budget qu’en 2013, consacré au salaire des personnels et désormais, aux animations municipales des cadenas de Saint Valentin, aux estivales.

La disparition de Fort en Jazz est aujourd’hui une réalité et les chiffres démontrent que, contrairement aux affirmations de leur propagande électorale, aucune économie n’a été réalisée.

Les projets financés avec le concours de  l’Etat et du Grand Lyon ont été abandonnés par pure idéologie (réfections de classes au Bourg et parking rue du Robert)

La suppression de Fort en Jazz et l’abandon des engagements pris par l’équipe précédente privent Francheville des financements extérieurs de l’Etat, de la Région, du Département et du Grand Lyon.

Autant de dépenses, moins de subventions, les comptes sont vite faits,

Francheville est bien mal gérée. 

                                                                               Annie Jambon

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter