• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

A coeur ouvert “Francheville…et maintenant ? “

A coeur ouvert “Francheville…et maintenant ? “

Francheville s’était forgée un nom dans le paysage culturel régional.

Cette image de qualité lui donnait une identité qui lui permettait de présenter une carte de visite enviée dans la métropole lyonnaise et au-delà.

Nous étions fiers de résider dans une ville reconnue et chacun de nous pouvait en recueillir les bénéfices.

Les amoureux des arts et du patrimoine, pouvaient s’enorgueillir d’avoir restauré le Fort du Bruissin et accueilli les plus grands noms du jazz contemporain.

Les enfants des écoles se souviendront encore longtemps des moments exceptionnels qu’ils ont vécu en côtoyant Michel PORTAL, Didier LOCKWOOD ou Manu DI BANGO.

Que nous aimions ou non le jazz, le caractère dynamique de votre ville permettait de valoriser notre cadre de vie et faisait de Francheville une commune attractive.

La nouvelle équipe au pouvoir a affirmé que Fort en Jazz coûtait 300 000 €.

Elle a supprimé le festival sans concertation en annonçant que l’argent serait redistribué aux associations.

Le premier budget présenté le 5 février au CA de la Régie du Fort, montre que la suppression de Fort en Jazz permet tout au plus d’économiser 57 000 € !

Et pas de nouvelle d’une augmentation des subventions versées aux associations !

Arguments trompeurs, promesses non tenues, finances non maîtrisées, casse de ce qui faisait que Francheville était Francheville !

Cette équipe sans projet et sans ambition ne sait-elle que conduire Francheville au déclin ?

Dommage, nous avions su associer honnêteté, bonne gestion, animation de la cité et politique culturelle.

Qu’en restera-t-il demain ?

Claire FAŸ

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter