• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Le maire de Francheville se félicite !

Le maire de Francheville se félicite !

Lors de chaque intervention publique, relayée par la presse locale on peut lire que Michel Rantonnet se félicite de ceci ou de cela. Il s’agit, sans doute, de l’expression de sa légendaire modestie, mais les franchevillois sont en droit d’exiger d’autres garanties que son auto-satisfaction. Sa suffisance n’engage que lui et ses colistiers. A l’occasion de chaque vote budgétaire il affirme crânement que les finances de la commune sont saines alors que notre commune est régulièrement sanctionnée au titre du non-respect de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (gaspillage de plus de 100 000 € par an). Il vante sa bonne gestion alors qu’il nous fait payer les parkings au lieu de les faire payer par la Métropole, dont c’est la compétence.(gaspillage de plus de 1 500 000 €) Il se glorifie d’avoir baissé les impôts locaux… Vérifiez directement en comparant vos avis annuels d’imposition. Dans le Progrès du 2 avril, il n’hésite pas à affirmer que « la dette par habitant en 2014 était de 723 € »Il a le toupet de fouler aux pieds le rapport de la Chambre Régionale des Comptes, qui a constaté  “Francheville est peu endettée, l’encours de dette s’élevant à 7,1M€ en 2015, et la dette par habitant (512€), qui a décru, reste très inférieure à celle des communes de même strate démographique (944 €).” Les approximations, les astuces de communication et les mensonges ne tromperont ni les instances de contrôle des collectivités publiques, ni les autorités judiciaires ou...