• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Des “économies” qui finiront par coûter très cher

Des “économies” qui finiront par coûter très cher

N’en doutons pas, la majorité va se glorifier du satisfecit décerné par l’association locale de défense des contribuables CANOL, dont le seul objectif est payer le moins d’impôts possible , sans se préoccuper des services publics et des projets. A regarder de plus près les seuls juges sont et seront les franchevillois. Que cela plaise ou non au maire, il suffit de discuter avec vous pour constater que vos avis d’imposition ne reflètent pas son optimisme béat et ne vous transportent pas d’enthousiasme. Il suffit de rencontrer les utilisateurs des écoles pour souligner le défaut d’entretien des bâtiments, la suppression de la carte ville à paiement différé et la baisse drastique des crédits scolaires. Il suffit de se rendre dans la salle de gymnastique pour remarquer les infiltrations d’eau. Les prétendues économies sur les contrats d’assurance font perdre à la commune la garantie du sinistre subi cet été à l’Iris. Les parents des petits enfants sont légitimement inquiets lorsqu’ils constatent que le portail d’accès au parc du Grillon est cassé depuis plusieurs mois. Les subventions aux associations ont globalement diminué de 10 % alors que les tarifs de location des salles ont fortement augmenté. Chaque jeudi après midi, les franchevillois trouvent porte close lorsqu’ils se rendent dans les services publics municipaux. Ces économies finiront par nous coûter très cher. Dans le même temps, charité bien ordonnée, on installe la climatisation dans le bureau du maire, mais pas dans les bureaux du...