• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Une nouvelle fois, ce qui n’est « jamais arrivé est arrivé ! »

Une nouvelle fois, ce qui n’est « jamais arrivé est arrivé ! »

  Dans la soirée du 22 novembre, l’Yzeron est sorti de son lit : à Francheville ,15 maisons inondées, 3 familles évacuées. Pendant ce temps, le Maire de Francheville préfère soutenir le candidat FILLON plutôt que d’être aux côtés des franchevillois victimes de cette crue. Une nouvelle fois, le Progrès a titré «  la montée des eaux a surpris tout le monde » et noté que «  la crue aurait pu être catastrophique » et constaté que «  le réveil a été rude pour les riverains ». Après avoir contesté –       l’hypothèse même de la crue centennale, –       la nécessité des barrages et demandé un moratoire, –       refusé énergiquement leur construction ce qui fait dire au Maire de Tassin la Demi Lune «  le refus du barrage, c’est un des arguments de campagne à Francheville », Après avoir voté à la Métropole la subvention au Sagyrc et fait voter tous les budgets du Sagyrc incluant les barrages, le Maire de Francheville aurait-il changé d’avis ? En effet le Progrès du 25 novembre, nous révèle que Michel Rantonnet et Pascal Charmot «  ni l’un ni l’autre ne contestait, jeudi, la nécessité du barrage,  à terme seul capable selon eux, de mettre les riverains à l’abri d’une crue centennale. » Une nouvelle fois le Maire de Francheville vous aura trompé : le barrage de Francheville, qui aurait atténué la crue du 22 novembre est d’ores et déjà financé et doit être construit pour protéger les riverains d’une crue centennale. Meilleurs vœux à toutes et...