• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Dimanche, tout est possible…

Dimanche, tout est possible…

  Avec une participation de 55% Francheville fait presque figure de bon élève dans le paysage métropolitain. Le candidat de la droite arrive classiquement en tête sans atteindre la percée  que le maire candidat pouvait espérer.Il se consolera en comptabilisant les voix de sa majorité municipale (droite 36,79% et extrême droite 16,38%). Jean-Jack QUEYRANNE résiste bien (27,89%) en bénéficiant du vote utile des électeurs verts (8,96%) qui passent désormais, sous la barre des 10%. Une fois encore si l’union raisonnable avait été faite dès le premier tour, l’équipe de gauche, sortante (39,88%) aurait été majoritaire….même à Francheville. Pour le second tour, aucune voix ne doit manquer à  l’union réalisée autour de Jean-Jack QUEYRANNE, si l’on veut éviter que la Région ne bascule vers la droite ambiguë ou vers l’extrême droite. René LAMBERT...