• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

De belles promesses sur la sécurité

De belles promesses sur la sécurité

  Le programme de Francheville Autrement vous promettait de renforcer la sécurité dans votre  vie quotidienne : –       « Tester la vidéo surveillance là où elle peut-être dissuasive » –       « Encourager la création d’un dispositif de voisins vigilants » –       « Créer un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance » Une  réunion annoncée à grand renfort de publicité, d’invitations par mails, s’est tenue le  2 mars à l’IRIS pour nous dévoiler la politique de sécurité  élaborée par la municipalité sans la moindre concertation et au plus grand mépris de la commission municipale qui n’a jamais été réunie depuis un an. Cette réunion a été organisée à grands coûts de logistique : un micro-trottoir dirigé sur la nécessité  d’installer la vidéosurveillance et  une animatrice « branchée ». Après une présentation faite par les gendarmes présents de l’organisation de leur service, du bilan de la délinquance sur notre commune, en baisse régulière depuis 2 ans  (contrairement aux affirmations mensongères du programme électoral de Francheville Autre..ment), de conseils afin de dissuader les cambrioleurs,  le maire et son adjoint ont présenté le rôle de la police municipale et annoncé les mesures prises dès cette année pour améliorer la sécurité à Francheville : –       Déplacer les locaux de la police municipale de Bel-Air à Francheville le bourg pour un coût de 120 000 € –       Installer de la vidéosurveillance sur quelques bâtiments communaux : complexe sportif, Iris et Hôtel de ville pour un budget de 100 000 € –       Encourager la création d’un dispositif de participation citoyenne, avec référents  par quartier, dispositif encadré par la gendarmerie, –       Abandonner la création de voisins vigilants qui est une initiative privée non reconnue par la gendarmerie...