• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

Eclipse du maire

Eclipse du maire

19 mars 2015 :   ECLIPSE TOTALE DU MAIRE Elu depuis maintenant 1 an, Michel RANTONNET  n’a été présent qu’à une seule cérémonie officielle au monument  aux morts sur les 3 organisées depuis son élection. Pour le 11 novembre, première célébration du centenaire de la guerre de 1914-1918, il était dans un avion retardé et ce 19 mars il s’est fait représenter par un de ses adjoints. Quelle désinvolture affichée vis-à-vis des représentants d’associations d’anciens combattants, des jeunes conseillers municipaux,  des habitants fidèles de ces cérémonies du souvenir  qui sont des moments essentiels à la mémoire collective de notre pays et à la vie de Francheville. Peut être que les dates du 11 novembre et du 19 mars ne figurent pas sur l’agenda du premier magistrat de notre commune ! D’ailleurs la cérémonie du 19 mars n’était pas annoncée dans le dernier Franch’Infos . Nous osons espérer que cette dernière absence n’est pas justifiée par les mêmes motifs qu’un de ces colistiers  de la droite extrême « Je ne viendrais pas car c’est le jour de la capitulation de la France, c’est la victoire de l’Algérie. Le jour de la valise ou le cercueil. Jour de gloire des Socialistes et autres ennemis de la France », ou par un débat d’arrière garde sur le choix du 19 mars qui a été tranché par les parlementaires. De même à notre connaissance aucun jeune couple franchevillois n’a eu le plaisir de voir sa cérémonie présidée par Michel RANTONNET, qui est remplacé de façon systématique par un de ses adjoints. Etre maire c’est être au service  de ses administrés  pour partager des moments de joie, de...
Un an pour démolir et se moquer de vous !

Un an pour démolir et se moquer de vous !

A l’actif : La réalisation d’une partie de l’espace-jeunes du Bruissin prévu et financé par le budget 2014 voté par l’équipe Francheville au cœur. La mise en place d’un ralentisseur « offert » par le conseiller général en cadeau de bienvenue au club de l’UMP local. Au passif : La vraie-fausse baisse des impôts : affichage symbolique pour vous faire avaler la destruction du lien social tissé entre les franchevillois depuis des années. Désormais il y a les franchevillois qui auront moins (baisse des subventions aux associations) et ceux qui devront faire avec une solidarité communale “en berne” (baisse de la  subvention au Centre Communal d’Action Sociale). Des promesses de réflexion, de collaboration, d’écoute, sans la moindre réunion des instances citoyennes. La « remise à plat » des projets élaborés en concertation avec les associations (parc sportif, plan informatique des écoles) La baisse des subventions pour les projets scolaires (sorties pédagogiques, voyages d’études scolaires) L’isolement de Francheville au sein de la Métropole. Le rabaissement de l’image de Francheville au rang des communes sans identité (suppression de Fort en Jazz).  Ils n’ont plus que cinq ans pour respecter leurs engagements démagogiques.                                                                Bruno RIVIER  ...