• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

A coeur ouvert: “La chienlit, l’incompétence et l’isolement”

A coeur ouvert: “La chienlit, l’incompétence et l’isolement”

Heureusement que la salle du conseil municipal est réduite, cela permet à la plupart des franchevillois d’être épargnée du spectacle pitoyable des conseils municipaux. Faire occuper la salle par les sympathisants, multiplier les adresses au public pour chauffer l’ambiance, provoquer par des propos haineux les réactions revanchardes, telles sont les méthodes de la nouvelle majorité pour masquer son incompétence sur le fond des dossiers. Nous assistons à des séances d’une violence inouïe, à un mépris consternant de la parole de l’opposition et à des affirmations de principe étayées par aucune autre analyse que la nécessaire baisse des impôts, conjuguée à la réduction des dotations de l’Etat. Sur le fond, il est illusoire de solliciter une lisibilité de la nouvelle politique municipale, et leur credo préféré est « c’est pas facile mais nous allons réfléchir » Avec un tel comportement on comprend mieux pourquoi les nouveaux élus de Francheville ont été mis à l’écart du concert des communes de l’agglomération, y compris par leurs amis politiques. Francheville a perdu la présidence du syndicat de la gendarmerie et vos impôts vont servir à l’achat de caméras. Francheville n’est plus dans l’exécutif du syndicat contre les crues de l’Yzeron et est inaudible dans sa prétendue lutte contre le barrage. Francheville a choisi l’opposition sectaire dans la Métropole plutôt que de bénéficier des avantages de  l’ inter-communalité. Soyez, néanmoins, assurés que notre équipe va s’efforcer d’apporter aux nouveaux élus majoritaires son expérience et sa réflexion pour éviter à Francheville de perdre six...