• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

A coeur ouvert   “Francheville autre…ment.”

A coeur ouvert “Francheville autre…ment.”

  Il n’aura pas fallu longtemps pour que les affirmations et les promesses électorales  volent en éclat :   Ils vous ont promis plus de concertation et de transparence: Franch’infos est devenu bimestriel; Aucune réunion des conseils de quartier depuis 10 mois ; Plus aucun débat sur les projets importants.   Ils vous ont promis de baisser vos impôts Un symbole d’une dizaine d’euros par an au prix de combien de services publics en moins ; Des rythmes scolaires au rabais, aucune place de crèche supplémentaire, plus de politique culturelle, un fort du Bruissin en jachère, et des prestations désormais payantes… Ce sont vos enfants qui en font les frais !   Ils vous ont promis 100 places de parking dans chaque centre Le Grand Lyon refuse en l’état leur réalisation. Même le parking de la rue du Robert ne sera pas financé par le Grand Lyon. Le contribuable franchevillois devra débourser, seul, 250 000 € pour sa réalisation. Mini baisse d’impôts mais maxi dépenses indues. Faire payer au Franchevillois seul ce qui devrait l’être par la Métropole c’est la démonstration de leur incapacité à bien gérer.   On attend la suite, sans impatience, avec le giratoire de la Chardonnière, une urgence à 800 000 €, le projet de parc sportif élaboré, voté au précédent mandat et revu autoritairement à la baisse ; un centre technique municipal passé à la trappe, sans parler des « rantomontades » sur le barrage, sur le logement social et sur l’anneau des sciences, qui n’engagent que ceux qui y ont...
A coeur ouvert “Sales revers pour les sportifs !”

A coeur ouvert “Sales revers pour les sportifs !”

      En  6 mois Michel Rantonnet a purement et simplement balayé, de plusieurs revers de main,  le projet du Parc sportif, élaboré en concertation avec les associations sportives et voté au conseil municipal de décembre 2013. 1er revers : Le Centre Technique municipal a été supprimé, sans le moindre respect pour le personnel communal et sa sécurité. 2° revers : Abandon des courts de tennis prévus dans notre projet. Quel mépris pour l’ATF et quel manque d’ambition pour les pratiquants du tennis ! 3ème revers : Les espaces dédiés au football avec trois terrains et tribunes semblent être favorisés  au seul prétexte que le football club de Francheville a un projet en faveur des jeunes validé par la ligue de football. L’ampleur de ces espaces est dûe, aussi, au fait que deux élus ont leurs enfants dans cette association ? 4ème revers : Trois terrains de basket extérieurs sont prévus dont 2 mutualisés avec l’athlétisme car ils coupent la piste de course ! Leurs paniers devront être déplacés régulièrement, ce qui exige, à chaque fois, un contrôle technique de sécurité, par une société extérieure. Belle économie pour les frais de fonctionnement ! 5ème revers : L’athlétisme sera le parent pauvre de ce projet avec une  piste de course de 300 m qui ne comporte plus que 4 couloirs (2 de moins que l’équipement actuel)  dont une partie est mutualisée avec le basket. Au centre de la piste, un espace clos dédié au football, qui empêche de réaliser certains exercices d’entraînements. L’espace dédié aux lancers sera totalement déconnecté de la piste. D’ores et déjà, face aux mécontentements des associations concernées et  de notre...