• Facebook
  • Google+

Des quartiers où il fait bon vivre, l’expérience d’une équipe.

2014 : les promesses … 2017 : le constat

2014 : les promesses   …      2017 : le constat

 

Ils nous avaient promis :

–        « De baisser les impôts » :

2 € de moins par franchevillois en 2014 largement rattrapés depuis.

«  sans confisquer votre pouvoir d’achat » :

Augmentation des tarifs de tous les services municipaux.

–       «  De dépenser moins pour dépenser mieux » :

Réductions importantes des heures d’ouvertures des services municipaux d’une demi journée à 3 demi-journées par semaine, réduction de moitié du service de la navette municipale

–       « De réussir la mise en place des rythmes scolaires » :

Moins de 50 % des élèves participants plus faible taux de tout l’ouest lyonnais

–       «  De créer rapidement des places de parking dans chaque quartier» :

18 places supplémentaires à Francheville le haut financées uniquement par les franchevillois.

–       «  D’ encourager et soutenir les associations » :

Diminution de 11 % du montant des subventions et augmentation des tarifs de location des salles ( + 90 % pour la salle Barbara )

–       «  De maîtriser le développement de l’habitat » :

Plusieurs centaines de  logements collectifs  en en chantier et multiplication des  permis de construire accordés.

–       « D’ obtenir un accès rapide de Francheville le haut  au métro d’Oullins » : Rien à ce jour d’envisagé alors que Michel Rantonnet siège au SYTRAL.

–       « D’encourager le commerce local » :

Aucune ouverture de nouveau commerce  alors que plusieurs commerces ont fermé et des locaux sont inoccupés.

–       « De moderniser le parc sportif » :

Après de nombreux mois perdus, les travaux ne devraient débuter au mieux qu’ en 2018.

 

Avec Francheville Autrement, Francheville n’avance plus …

Francheville s’endort, s’enlise et se dégrade.

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • facebook
  • twitter